Site officiel de la commune de Sumène
Site officiel de la commune de Sumène

L'Espace 3 Vallées  :  ainsi nommé car la commune de Sumène s'étend sur les vallées du Rieutord,

du Recodier et de l'Hérault.

 L'idée est de créer un Centre d'interprétation des Cévennes Méridionales 

en lien avec un réseau de sentiers d'interprétation.

 

L'objectif étant le développement économique du territoire grâce au tourisme , à la mise en valeur de l'environnement et du patrimoine.

 

                Le bassin de vie des Cévennes méridionales, qui s'étend du Mont Aigoual aux plaines montpelliéraine et nîmoise, se repeuple depuis quelques années, bénéficiant de l'arrivée d'urbains en quête d'une meilleure qualité de vie.

                Mais dans cet arrière-pays encore marqué par la prospérité passée, on a du mal à tourner la page et à envisager la mutation de l'économie. L'emploi local est sinistré depuis la fermeture des usines textiles.

                Or ces espaces recèlent un grand potentiel touristique, encore insuffisamment exploité.

                Véritables poumons verts tout proches des villes de Nîmes, Montpellier et Alès, ils pourraient devenir des lieux de fréquentation régulière, non seulement en été, mais aussi toute l'année.

                Les communes de Sumène, Saint-Roman-de-Codières et Saint-Martial, situées dans l'aire d'adhésion du Parc National des Cévennes et dans le périmètre inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO au titre de paysage culturel de l’agropastoralisme méditerranéen, couvrent un territoire préservé facilement accessible.

                Un tourisme vert diffus, axé sur la nature et la culture, est apparu il y a 30 ans environ, avec l'aménagement des dépendances agricoles inutilisées transformées en gîtes ruraux, grâce à des aides conséquentes, ce qui a permis à l'époque de freiner l'exode rural.

                 Depuis 20 ans, des événements culturels emblématiques comme le festival des Transes Cévenoles à Sumène, ainsi que les foires de terroir comme la Journée de la pomme et de l'oignon doux au Vigan  attirent ponctuellement nombre de citadins jusqu'aux villages cévenols.

                 Ces dernières années, l'aménagement de plusieurs grands sites touristiques a revalorisé et fait connaître la partie sud des Cévennes (Pont du Gard, Cirque de Navacelles, et Mont Aigoual, par exemple).

                Il s'agit maintenant de créer un maillage durable de sites de 2° niveau qui irrigue l'intérieur du pays  et permette aux visiteurs de séjourner plus longtemps, en pratiquant une nouvelle forme de tourisme qui réponde mieux à ses aspirations actuelles.

                Cet espace rural porteur d'une identité forte, forgée par une géographie et une histoire singulières, offre des réponses à la recherche d'authenticité, d'immersion dans la nature et d'expérience vécue dont ont besoin aujourd'hui les citadins pour compenser un quotidien souvent stressant.

                En s'appuyant sur ce constat, les bourgs ruraux, qui connaissent déjà une renaissance agricole et culturelle, pourraient redevenir pourvoyeurs d'emplois grâce à une nouvelle économie touristique.

                Sumène dispose d'une situation privilégiée, à l'entrée Sud des Cévennes. Elle donne accès aux premiers contreforts montagneux, permettant une montée progressive sur les crêtes environnantes, rejoignant le massif de l'Aigoual.

               Depuis la petite ville de Ganges, très facilement accessible depuis les grandes villes proches ( Nîmes, Montpellier et Alès ) on peut accéder au village en cinq minutes par la route, mais aussi par la Voie Verte Ganges-Sumène qui bientôt reliera en continuité Quissac à Sumène.

                C'est cette opportunité que les équipes municipales veulent saisir, aidées en cela par de nombreux partenaires institutionnels et associatifs du territoire, et par la volonté  des  acteurs touristiques locaux.

       

Le projet :

 

L'ouverture de la Voie Verte Ganges-Sumène, réalisation commune des départements du Gard et de l'Hérault, représente une opportunité unique de développement touristique pour les communes de Sumène, Saint-Roman-de-Codières et Saint-Martial qui se sont associées à ce projet.

            Cet aménagement de l'ancienne voie ferrée, faisant cheminer les visiteurs le long de la vallée du Rieutord, par une série impressionnante de viaducs et de tunnels, va attirer non seulement les touristes estivaux, mais aussi les habitants de Nîmes, Alès ou Montpellier et des villes du littoral qui vont pouvoir découvrir près de chez eux les paysages et le territoire singulier des Cévennes.

            Afin d'inciter les marcheurs et les cyclistes, mais aussi les automobilistes arrivant par la route, à entrer et à séjourner dans le bourg-centre et les environs, au travers des vallées cévenoles du Rieutord, du Recodier et de l’Hérault, la municipalité souhaite réaliser un programme ambitieux en deux temps :

            Il s'agit tout d'abord de réhabiliter une ancienne filature de Sumène, située en bord de rivière et jouxtant un ancien chemin de ronde couvert et accessible.

            Ce bâtiment patrimonial situé au cœur du village sera le lieu, ouvert et modulable, de présentation et d'introduction aux Cévennes en offrant une synthèse des parcours de visite qu'auront pu accomplir ou que souhaiteraient accomplir les promeneurs.

            A partir de l'expérience vécue par les visiteurs sur les sentiers, il s'agira d'éveiller leur curiosité, de répondre à leur questions, de leur donner du plaisir et des émotions.           

            Reprenant les différents cheminements, les outils numériques multimédia installés sur le site permettront l'approfondissement et l'illustration des thèmes abordés sur les parcours de découverte environnants, dans un souci d'appropriation de la complexité des espaces traversés et de prise de conscience par le touriste du devenir de ces espaces.           

            La terrasse, librement accessible en toute période de l'année, permettra au randonneur d'avoir une première approche du territoire abordé.

            A l'intérieur du bâtiment, il ne s'agit pas d'aménager un énième musée des Cévennes, mais de proposer au randonneur de devenir l'acteur de sa visite et du territoire visité. Au cours de randonnées, celui-ci sera amené à collecter lui-même des informations et à faire des observations qu'il pourra envoyer sur la page dédiée du site internet de la commune afin d'y trouver des réponses et des développements. La municipalité tiendra compte des remarques qui pourront servir à préserver ou enrichir le capital naturel, paysager ou architectural de l'espace.

            Le public scolaire fera l'objet d'un accompagnement spécifique, les enseignants pourront se procurer des documents pédagogiques utiles à l'exploitation ultérieure de la visite.

            Un lien étroit et constant avec les différents partenaires scientifiques et culturels (Parc National des Cévennes, animateur Natura 2000, etc... ) garantira une mise à jour fréquente et sûre des informations.

            Ce lieu sera également à la disposition des habitants, membres d'associations ou acteurs du territoire, qui pourront y organiser des rencontres, des conférences, etc... A l'occasion d'ateliers participatifs, les habitants eux-mêmes pourront enrichir régulièrement la base documentaire locale par leurs témoignages et leurs documents.

            Une vitrine, appelée à devenir une boutique, présentera les produits manufacturés ou gastronomiques du territoire, en lien avec des producteurs et artisans (produits locaux, soie, etc...).

            De plus, ce Centre d'Interprétation des Cévennes Méridionnales servira de relais vers les autres sites proches à visiter, et les présentera : le Cirque de Navacelles, la grotte des Demoiselles, le musée cévenol du Vigan et celui de Saint -Hippolyte-du-Fort, le Pôle Nature 4 saisons du massif de l'Aigoual....

  

 Les bénéficiaires du projet :

 

  • La population des 3 villages de Sumène, Saint-Roman-de-Codières et St-Martial 
  • Le public scolaire ou périscolaire de la Communauté de Communes 
  • Les familles des citadins proches (Montpellier et villes du littoral, Nîmes, Alès, etc.. ) en valorisant l'ouverture de la Voie Verte des « Gorges du Rieutord »  grâce à une offre multi-thématique et ludique, les inciter à venir et à revenir plusieurs fois, à l'occasion de week-ends ou de vacances scolaires, en toute saison, donc à multiplier de courts séjours à Sumène ou dans les villages voisins. 
  • Les couples jeunes en les amenant à découvrir et à fréquenter le territoire sous ses multiples facettes, grâce à des parcours insolites et interactifs. En leur faisant vivre une expérience originale, qu'ils voudront renouveler et faire connaître à leur tour. 
  • Le jeune public pour qui l'accent est mis sur l'aspect pédagogique des sentiers : adéquation des sentiers avec les programmes scolaires, animations sur le terrain et en salle, livret-jeux, classes de découverte... 

  • Les retraités et seniors en leur donnant l'occasion de séjours intéressants, tout en exerçant une activité sportive modérée (avec l' avantage de pouvoir utiliser des vélos à assistance électrique). En leur proposant des visites à réaliser avec leurs petits-enfants, notamment lors des vacances scolaires, et en resituant ces visites dans le réseau d'ensemble des sites à découvrir dans les Cévennes méridionales. En leur donnant l'occasion de rencontrer des gens du pays, des producteurs, et de participer à des ateliers et conférences.

  • Les sportifs en promouvant une découverte du territoire associée à leur pratique sportive. En les incitant à revenir passer quelques jours sur place avec famille ou amis.
  • Les étudiants, chercheurs ou cadres d'entreprises des grandes villes proches à l'occasion de stages, séminaires, etc...

  • Les amateurs et les spécialistes du Patrimoine Oral ( les contes et légendes de l'Occitanie, les récits de vie, etc...) grâce à des formations et stages en lien avec le Centre Méditerranéen de Littérature Orale, situé à Alès.

  • Les spécialistes des sciences de la nature et de la biodiversité, en lien avec les partenaires présents tels que le Parc national des Cévennes, La Réserve Naturelle Régionale de Combe-Chaude, les animateurs Natura 2000, et plusieurs associations naturalistes faisant également partie du comité de pilotage.

 


Intérêt du projet
:
 

  • Animation du bourg ancien et appropriation du lieu par les habitants
     
  • Développement du secteur touristique et de l'activité "randonnée" par une diversification de l’offre et des activités

  • Mise en valeur du patrimoine architectural et naturel spécifique du territoire

  • Développement d’un réseau de sentiers à thèmes. Le « Réseau » d’interprétation créé entre la Voie Verte, le centre du village et les hameaux permettra de faire cheminer les visiteurs d'un point à l'autre du territoire

  • Développement du rôle pédagogique et touristique des parcours-découverte en lien avec les sites d’activités situés à proximité (Grotte des Demoiselles, Cirque de Navacelles, Pôle Nature 4 saisons du massif de l'Aigoual, etc.)

 

Réhabilitation du bâtiment et de ses annexes :

 

  La Filature Ferrier :

C'est un bâtiment à haute valeur patrimoniale et architecturale, ancienne Maison Consulaire et Chapelle St Jacques devenu successivement filature, puis tonnellerie.

Longtemps utilisé par les associations comme « foyer rural » et salle de bal populaire, situé au centre du vieux bourg, sa réhabilitation participera à redonner vie à un lieu qui a marqué la mémoire collective.

 

  L'ancien chemin de ronde couvert :  les ERBUMS, un lieu inattendu

Cet ancien passage couvert, longeant autrefois les remparts, s’étend sur 60m environ et transporte le promeneur en plein Moyen-âge en stimulant son imagination. C'est un lieu à ouvrir au public de jour, simultanément avec l’ouverture de la Salle Ferrier ( animation : journée du patrimoine/Savoir-faire ).

 

 

 Sentiers de Découverte  :

Parallèlement à cette réhabilitation, 6 sentiers de découverte seront valorisés :                                                                               

Sumène la Secrète : l'histoire et l'architecture.

Sumène la Soyeuse : la soie d'hier à aujourd'hui.

Trois autres parcours amèneront soit à pied, soit à vélo, vers les hameaux ou villages des hauteurs.

Sumène la Céleste : la Chapelle St-Cyprien et les falaises à rapaces

Sumène et les Hameaux Perchés : un de Sumène à St-Roman-de-Codières et un autre vers St-Martial avec pour thème l'aménagement du paysage par l'activité humaine, les drailles jalonnées de mégalithes.

La Grande Boucle: une grande randonnée reliant Sumène à Cézas puis aux villages de Saint-Roman-de-Codières et Saint-Martial, à réaliser en 2 ou 3 jours, avec réservation d'hébergements écotouristiques.

Le visiteur pourra emprunter plusieurs parcours, balisés et jalonnés de dispositifs pédagogiques et ludiques, abordant chacun un thème particulier, racontant l’histoire d’un lieu. 

Chaque parcours pourra se faire à pied, à vélo (par exemple à assistance électrique) en un jour, un week-end, une semaine, et cela tout au long de l’année car, à chaque saison, la nature présente un visage différent. L'intéret étant d'éveiller la curiosité et l’imaginaire des visiteurs !

Les sentiers sont conçus comme des idées-découverte, destinées à un large public grâce à des outils adaptés et des supports spécifiques.

Tout en découvrant le village et son environnement, le visiteur devient acteur ; on l’invite à jouer avec ses sens, à prendre conscience des enjeux environnementaux, à comprendre comment l’activité humaine a façonné le paysage et le transforme encore aujourd’hui. Le visiteur sera également amené à juger de l’impact positif ou négatif de cette activité grâce à des d’outils d’appréciation interactifs.

Le visiteur ne sera pas pour autant livré à lui-même, avec son smartphone ou son livret ! Sera mis en place un réseau d’ambassadeurs, de « gens du pays » (berger, agriculteur, éleveur, producteur de châtaignes, entreprise de textiles ou de soie, …. ) qui pourront répondre à ses questions et lui donner un aperçu de leurs activités et de leurs productions.

Ces rencontres pourront se faire sur rendez-vous par inscription à l’Office du Tourisme ou au « Centre 3 Vallées ».

 

Famille :

Un livret confié au visiteur lui servira de guide.  

Un parcours-audio sera également proposé, en coopération avec l'Office du Tourisme Ganges-Méditerranée

 Jeune public : 

Un livret-jeux avec une enquête sous forme de chasse aux trésors ou d’exploration stimulera les plus jeunes dans leur parcours tout en délivrant des connaissances. 

Disponible en Mairie, à l’Escale, (Espace Solidaire Communal d’Accompagnement de Lien et d'échange ) à l’Office du Tourisme.

Public averti :

Des documents scientifiques accessibles par des liens avec différents partenaires institutionnels, universitaires et de recherche… 

 

Coopération et partenaires du projet :

Conseils Départementaux du Gard et de l'Hérault

Région Occitanie/Midi-Pyrénées

Communauté de Communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises

Office du Tourisme Cévennes -Méditerranée

Parc National des Cévennes

C.A.U.E du Gard

ADRT du Gard

Réserve Naturelle Régionale de Combe Chaude 

NATURA 2000- COGard

Centre Méditerranéen de Littérature Orale  (Alès)

Musées du Vigan et de Saint-Hippolyte-du-Fort

Ecoles primaires de Sumène et de la Communauté de Communes, Collège de Ganges et Lycée du Vigan

Services académiques de l’Education nationale (Gard et Hérault)

Coopérative Oignons doux des Cévennes

Artisans du goût

Associations sur le patrimoine

Associations sur l’environnement

Entreprise « l’Arsoie »

Hébergeurs et restaurateurs