Site officiel de la commune de Sumène
Site officiel de la commune de Sumène

Elle surplombe le hameau du Pouget, au sommet de l'un des deux Jumeaux. C'était la chapelle d'une abbaye détruite en 1568. Sur l'autre sommet, se trouvait autrefois le Château d'Adhémar, en ruines depuis de nombreuses années.

La Porte et la Tour du XIIe siècle étaient appelées Portail de la Font de la Ville. (Font pour fontaine qui se trouve à quelques mètres de la tour).

Cette tour est la seule des remparts qui fut préservée de la démolition lors du démantèlement des fortifications.

 

Ce four appartenait au seigneur de Saint-Martial qui l’entretenait. La population avait l’obligation d’y cuire son pain. Il servit de salle de réunion aux Jacobins pendant la révolution. 

Le square du Plan accueille un Monument aux Morts de la guerre de 1914-1918. Ce Monument est composé de pierre de taille et de fonte. La scène décrit la patrie reconnaissante offrant une couronne à un soldat mort que veille une femme, un portrait de Jeanne d’Arc en médaillon, un portrait d’un chevalier médiéval casqué en médaillon, les armoiries et croix au sommet du fronton. Ce Monument aux Morts fut inauguré le 11 novembre 1923 en présence du général Jean-Baptiste Marchand, alors conseiller général du canton de SUMENE. Il a été rénové en 2016. Les noms de 91 poilus morts durant la Première Guerre Mondiale y sont inscrits.

 

 Au même endroit se trouvait l'ancien cimetière, utilisé du VIIIe au XIXe siècle. Abandonné au profit d'un nouveau site à partir de 1884, son mur et ses tombes ont été détruits vers 1904 pour laisser place à un jardin public.